CONTACT
19 OCT. 2020

Comme indiqué dans le décret royal 28/2020 du 22 septembre sur le travail à distance, l'accord dans lequel l'entreprise et le travailleur officialisent l'exécution à distance de la prestation de travail doit inclure, dans le cadre de son contenu minimal, les instructions pour respect de la protection des données et de la sécurité des informations.

En ce sens, dans les newsletters précédentes, nous avons déjà informé sur les recommandations faites par l'AEPD et qui peuvent être consultées ici. Il s'agit de recommandations adressées à la fois au responsable du traitement et au personnel employé dont le but est de garantir la sécurité et la confidentialité des données personnelles, ce qui est de la responsabilité des organisations en situation de télétravail.

Étant donné que les risques que ces circonstances peuvent présenter pour la protection des données personnelles et la responsabilité qui en découle qu'une mauvaise gestion peut entraîner pour les parties impliquées, nous recommandons l'élaboration d'un protocole de sécurité dans le traitement des données personnelles que vous comprenez en détail. Et en particulier chaque situation concrète.

Pour toute question, vous pouvez contacter notre service de protection des données au CINC Asesoría. (Rpgd@cinc.es).

MÁS NOTÍCIAS DE CINC

Le nouveau salaire minimum interprofessionnel est approuvé pour 2021

L'approbation de l'arrêté royal 817/2021, du 28 septembre, publié au BOE fixe le nou-veau salaire minimum interprofessionnel pour 2021.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de CINC

Sujets d'intérêt