CONTACT
04 AOûT 2020

Prenons, par exemple, les fournisseurs de services de messagerie ou d'hébergement. Cette situation s'inscrit dans la continuité de celle vécue en 2015, lorsque la même Cour a déclaré la nullité du système Safe Harbor ou Safe Harbor.

La justice européenne continue de considérer que le système juridique américain n'offre pas le même niveau de garanties que le système européen en ce qui concerne les droits fondamentaux et, en particulier, le droit à la vie privée et à la protection des données. De cette manière, le gouvernement américain et les agences de sécurité sont autorisés à accéder à ces données lorsqu'il est considéré qu'il existe une menace pour la sécurité nationale.

Désormais, les entreprises impliquées dans ces transferts doivent adopter les mesures appropriées pour sauver cette situation, comme par exemple la signature (si possible) de clauses contractuelles types ou l'utilisation de règles d'entreprise contraignantes, pour demander l'autorisation de l'autorité de contrôle. Compétent et effectuer de nouvelles analyses de risques. Vous pouvez développer les informations dans ce lien.

Pour toute question, vous pouvez contacter le service de protection des données de CINC Asesoría (monica.vilallave@cinc.es)

 

MÁS NOTÍCIAS DE CINC

Le nouveau salaire minimum interprofessionnel est approuvé pour 2021

L'approbation de l'arrêté royal 817/2021, du 28 septembre, publié au BOE fixe le nou-veau salaire minimum interprofessionnel pour 2021.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de CINC

Sujets d'intérêt