CONTACT
24 DéC. 2018
Au 1er janvier 2019, la norme NIIF 16 (Normes internationales d'information financière) entre en vigueur, obligeant certaines sociétés à inclure leurs contrats de location dans le compte de résultat. 
 
La norme NIIF 16, mise en œuvre à l'international, vise à réorganiser la localisation des contrats de location d'une entreprise dans ses comptes et bilans annuels, en établissant un nouveau modèle comptable
 

Qui est touché par l'NIIF 16?


 
Cette mesure ne s'appliquera qu'aux sociétés qui sont tenues de déposer des états financiers consolidés ou qui font partie d'un groupe soumis aux normes internationales. En conséquence, les sociétés nationales non soumises aux normes comptables internationales sont exclues de cette obligation comptable. 
 

Qu'est-ce que la nouvelle norme?


 
En vertu de l'NIIF 16, la distinction entre les contrats de location simple et les contrats de location-financement disparaît. Les locataires doivent comptabiliser tous les loyers au bilan comme s'il s'agissait d'achats financés et doivent être comptabilisés à l'actif pour le droit d'utilisation et au passif pour la location. Des exceptions sont prévues pour les contrats de location à court terme, c'est-à-dire lorsque la durée de location en vertu de la nouvelle norme est de 12 mois ou moins et les contrats de location de biens de faible valeur, c'est-à-dire d'une valeur maximale de 5. 000 USD lorsqu'ils sont neufs. L'amortissement du droit d'utilisation de l'actif et la charge d'intérêt sur la dette de location (charge financière) doivent être comptabilisés dans le compte de résultat. 
 
Au contraire, il n'y a pratiquement aucun changement dans la comptabilisation des bailleurs, qui continueront avec un double modèle similaire à celui de la norme actuelle. Ils continueront également à effectuer un test de classification pour distinguer les contrats de location-financement des contrats de location-exploitation.
 

Quel impact l'NIIF 16 aura-t-elle sur les entreprises?


 
En incluant les contrats de location simple dans le bilan, il apparaîtra que les entreprises ont plus d'actifs, mais qu'elles sont aussi plus endettées. En outre, la présentation des charges dans le compte de résultat et des flux de trésorerie dans l'état des flux de trésorerie sera modifiée, principalement en raison des paiements en espèces du principal du passif et des intérêts sur le passif au titre du leasing. 
 

Avez-vous des doutes?


 
Pour plus d'informations et pour résoudre vos doutes, vous pouvez contacter notre Département Fiscal (virginia.cirera@cinc.es)
 
Cordialement,
CINC Asesoría de Empresas
 
 

MÁS NOTÍCIAS DE CINC

Entrée en vigueur de la nouvelle LOPDGDD: l'actualité à connaître

Le 6 décembre, la nouvelle loi organique 3/2018 sur la protection des données à caractère personnel et la garantie des droits numériques (LOPDGDD) est entrée en vigueur après sa publication au Journal officiel de l'État (BOE).

Inscrivez-vous à la lettre d'information de CINC

Sujets d'intérêt


Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour améliorer nos services et vous montrer des publicités en rapport avec vos préférences en analysant vos habitudes de navigation.

Si vous continuez à naviguer, nous considérerons que vous acceptez son utilisation. Vous pouvez obtenir plus d'informations en cliquant ici.

Accepter