CONTACT
15 JANV. 2020
Le 29 novembre, CINC Business Consulting a organisé (avec la collaboration du bureau Iuris Girona) une conférence qui avait pour but de clarifier les incertitudes générées par la mise en place du télétravail dans les entreprises. C'était une session très interactive où les participants ont soulevé des questions intéressantes. 
 
Ci-dessous, nous faisons une compilation des questions qui ont été clarifiées tant par le contenu de la session comme par les questions posées par les participants :
 
Télétravail et télépendulaire : est-ce la même chose?
 
Le télétravail est un sous-type de travail à distance, qui a comme élément différenciateur l'utilisation des technologies de l'information. Tout type de prestation de services en dehors du lieu de travail peut être considéré comme du télétravail, mais deux conditions doivent être remplies :
 
Prépondérance : plus de 50 % de la journée de travail est passée en dehors du centre de travail.
Régularité : le travailleur effectue régulièrement sa journée de travail en dehors du centre de travail.
 
Il convient de garder à l'esprit que le travail à domicile à titre exceptionnel ou régulier un jour par semaine ne serait pas considéré comme du télétravail, mais plutôt comme une politique de travail flexible.
 
Quelles sont les règles qui régissent le télétravail?
 
Il n'existe actuellement aucune réglementation communautaire ou nationale qui réglemente directement et intégralement le phénomène du télétravail, mais nous pouvons trouver la principale référence réglementaire en la matière, dans l'article 13 du statut des travailleurs, qui fait référence au "travail à distance".
 
Le télétravail peut-il être étendu à d'autres lieux en dehors du domicile?
 
Le télétravail ne doit pas nécessairement se faire à domicile, il peut se faire dans d'autres lieux en dehors du lieu de travail, mais il doit être réglementé. Il est important de garder à l'esprit le respect de la réglementation en matière de prévention des risques. En aucun cas, un travailleur ne peut être contraint de travailler à domicile (phrase 04/11/2005).
 
Le télétravail doit-il être formalisé par écrit?
 
Le télétravail sera formalisé au moyen d'un contrat et nécessite le consentement de l'entreprise. Une fois que la demande a été faite, il y a un délai de 30 jours pour répondre au travailleur, et si pendant ce temps l'entreprise ne l'accepte pas, il est important qu'elle justifie certaines raisons organisationnelles. Après tout, il s'agit pour les deux parties de parvenir à un accord.
 
Comment la loi sur la prévention des risques professionnels s'applique-t-elle au télétravail ?
 
Il doit toujours être garanti que le travailleur fournira ses services dans un cadre sûr (qu'il dispose de lumière, d'une chaise appropriée et qu'il n'a ni froid ni chaud, etc.) L'entreprise doit lui expliquer tout ce qu'implique le télétravail et, avant de donner son accord, elle doit procéder à une évaluation de l'espace de travail à distance. Il est donc conseillé au télétravailleur de faire une liste des aspects à prendre en compte, car leur adaptation représente un coût que l'entreprise doit assumer.
 
Si un travailleur a un accident à domicile pendant qu'il télétravaille, cela compte-t-il comme un accident professionnel ?
 
Oui, tant que le poste de travail à distance est déterminé. Un travailleur ne peut pas travailler où il veut. L'entreprise doit procéder à une inspection préalable du lieu de travail, car celui-ci comporte certains risques. Par conséquent, il faut déterminer que le lieu de travail est le domicile dans le contrat de télétravail. 
 
Le télétravail est-il réversible?
 
Oui, mais cette réversibilité doit être réglementée et convenue pour éviter les litiges. Il est donc nécessaire que le contrat indique clairement les conditions dans lesquelles cette situation peut être inversée. Par exemple, une entreprise pourrait exiger qu'il soit mis fin au télétravail si un employé change d'adresse.
 
Comment l'entreprise contrôle-t-elle le travail effectué par le travailleur à distance?
 
L'entreprise a la capacité et l'obligation de contrôler les heures d'entrée et de sortie des travailleurs. Informer le travailleur du système de contrôle qui sera utilisé et lui demander son consentement, étant donné qu'il est effectué à son domicile. L'un des systèmes que l'entreprise peut utiliser pour surveiller le télétravail pourrait être la surveillance des écrans, par exemple. C'est un aspect important qui doit être convenu avec le travailleur et bien expliqué, car il doit comprendre que travailler à distance est plus difficile pour garder la trace du travail effectué.
 
Voici quelques-unes des questions abordées lors de la session sur le télétravail. Si vous êtes intéressé par la mise en place du télétravail dans votre entreprise, vous pouvez contacter notre Département d’Emploi (laboral@cinc.es).
 
Cordialement,
 
CINC Business Consulting

 

MÁS NOTÍCIAS DE CINC

Le nouveau salaire minimum interprofessionnel est approuvé pour 2021

L'approbation de l'arrêté royal 817/2021, du 28 septembre, publié au BOE fixe le nou-veau salaire minimum interprofessionnel pour 2021.

Inscrivez-vous à la lettre d'information de CINC

Sujets d'intérêt